Bien protéger ses yeux

Bien protéger ses yeux

Le port de verres teintés corrects est la base mais une visière améliore considérablement la protection. Penser aussi aux crèmes solaires filtrantes sur les paupières et aux médicaments à base d’oligo-éléments et de vitamines, adaptés à la protection solaire.

Tous les jours :
Les dangers existent à tout moment de la vie. Les sujets qui sont régulièrement en plein air doivent se protéger, même s’il n’y a pas de forte luminosité, un temps couvert pouvant parfois générer des radiations UV importantes.

Le maximum de risques se situant entre 12 heures et 14 heures.

A la mer :
L’eau réfléchit 10 % des UV, ce qui augmente le taux de radiations reçues. Attention au bord de l’eau ou sur l’eau.
Gare aux vacances tropicales en hiver car, en quelques heures d’avion, on passe de climats nordiques peu lumineux à des situations noyées de soleil !

À la montagne :
La quantité d’UV reçus augmente de 10 % tous les 1 000 mètres. Prudence donc aux skieurs ou aux randonneurs d’altitude, sur neige ou glacier.

Les enfants :
Plus ils sont jeunes, plus ils sont vulnérables ! L’œil de l’enfant, avant 10 ans, laisse pénétrer les UV en grande quantité, du fait de l’extrême transparence des tissus. S’il n’y a pas d’effet apparent immédiat, les risques encourus sur le long terme doivent inciter à la prudence. Il faut savoir imposer à l’enfant le port de verres filtrants anti-UV mais aussi une visière, sous peine de trop entamer son capital solaire oculaire.

Pour les porteurs de lentilles de contact :
Par forte luminosité ou en altitude, l’existence de filtres incorporés ne dispense pas du port de verres teintés pour protéger les paupières et les conjonctives !

Laisser un commentaire

*