Huile de poisson : les AKG présents dans huile de foie de requin  sont-ils les nouveaux oméga 3 ?

Huile de poisson : les AKG présents dans huile de foie de requin sont-ils les nouveaux oméga 3 ?

Connaissez-vous l’huile de foie de requin du Groenland ? Ce remède naturel est connu depuis la nuit des temps dans les pays nordiques. A l’image des Oméga 3 et des huiles de poisson, ces vertus sont nombreuses notamment pour protéger du froid et renforcer les défenses immunitaires. Vous en saurez plus à la fin de cet article !

Protection des requins et consommation d’huile de foie : est-ce compatible ?

Avant d’aller plus loin, parlons de la protection des requins et de leur pêche. Certaines espèces de requins continuent d’être exterminées et sont en voie d’extinction. L’extraction des alkylglycérols présents dans leur foie, ne représente pourtant qu’une infime partie du marché, qui est largement dominé par l’exploitation du squalène dans le business des cosmétiques.

Alors comment faire pour rendre compatible la protection des requins et l’utilisation de leur huile si précieuse ? Ce puissant remède ne doit être utilisé que si l’on en a vraiment besoin. Les peuples nordiques utilisent l’huile de foie de requin, depuis bien longtemps pour leurs vertus cicatrisantes et fortifiantes et continuent de le faire de manière raisonnée.

Il est également tout à fait possible de se fournir en alkylglycérols auprès de fabricants de compléments alimentaires qui utilisent des espèces de requins non menacées. Le Squalus Acanthias ou Aiguillat commun notamment, fait partie des espèces abondantes en Atlantique nord et ne faisant pas partie de la liste des espèces marines en danger de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature. Ces derniers sont des requins plus petits que ceux du Groenland et sont pêchés à la ligne avant tout pour leur chair (utilisée dans la fabrication des fish and ships notamment) et non uniquement pour leur foie. Cette pêche réglementée respecte les quotas européens ainsi que les normes des Nations Unies relatives à la pêche durable et raisonnée.

Ne confondez pas non plus les alkylglycérols et le squalène, qu’on trouve également sous forme de complément alimentaire.

Zoom sur les actions des AKG – alkylglycérols : les nouveaux oméga 3 de l’huile de poisson ?

Les alkylglycérols sont consommées depuis la nuit des temps chez les peuplades nordiques pour ses nombreux bienfaits sur notre santé. Mais est-ce qu’on peut dire que ce sont les mêmes vertus que les Oméga 3 ? En fait l’huile de foie de requin n’est pas la meilleure source pour consommer des acides gras oméga-3, même si elle contient de l’ADH et de l’AEP, qui ont des propriétés anti-inflammatoires. Mieux vaut continuer de consommer des capsules d’huile de poisson des mers froides, riches en oméga 3 et moins beaucoup moins onéreuses pour cela.

Mais elle a d’autres vertus. Chez les Vikings, on utilisait l’huile de foie de requin spécialement pour les troubles digestifs, mais aussi pour traiter un gonflement de ganglions lymphatiques par exemple.

De nos jours on sait que les AKG jouent un rôle important auprès des globules blancs et permettent d’activer la production des globules rouges et des plaquettes. Ils ont également une incidence sur les inflammations de façon générale (rhume, grippe, allergie, psoriasis, asthme, etc.).

Puissant immunomodulateur, l’huile de foie de poisson requin est même depuis quelques années un adjuvant officiel des thérapies anti-cancer. Plusieurs études scientifiques ont démontré que les propriétés des AKG avaient une incidence sur la réduction des érythèmes radiques, sur les symptômes asthéniques et également sur la leucopénie.

Ces conseils santé ne se substituent en aucun cas à une consultation médicale ou à un diagnostic établi par un professionnel de la santé, qui sera le seul capable d’évaluer votre état de santé.

Laisser un commentaire

*