Le lait de soja : pourquoi c’est bien ?

Le lait de soja : pourquoi c’est bien ?

Même s’il n’est pas à proprement parler un lait, le lait de soja possède des vertus très similaires. Il représente une alternative idéale pour les personnes souffrant d’intolérance au lactose, mais également pour toutes les autres, car il renferme de véritables bienfaits. Zoom sur un lait végétal qui vous veut du bien.

Le lait de soja, c’est quoi ?

Le lait de soja s’obtient à partir de graines de soja broyées avec de l’eau puis filtrées. La boisson obtenue, légèrement crémeuse et beige, tout comme le lait animal, peut également être utilisée par la suite pour préparer des yaourts et du fromage, en l’occurrence du tofu. S’il n’est pas un lait animal, le jus de soja présente pourtant une composition nutritionnelle assez proche. Il est riche en protéine et acides aminés essentiels, et contient du fer. En revanche, sa teneur en calcium est faible.

Les vertus de ce lait végétal

S’il ne contient pas de calcium, il ne contient pas non plus de lactose. C’est donc le point essentiel du lait de soja : il convient aux personnes intolérantes. Mais il possède d’autres qualités, à commencer par sa faible teneur en acides gras saturés. Il agit ainsi directement sur le taux de mauvais cholestérol, réduisant les risques de maladies cardio-vasculaires. Par ailleurs, le soja renferme des isoflavones. Ces phytœstrogènes jouent un rôle sur la régulation des troubles hormonaux liés à la ménopause, diminuent les risques de cancer du sein et protègent de l’ostéoporose.

Comment le consommer ?

A moins d’être intolérant au lactose et de devoir se priver totalement de lait animal, l’idéal est de varier sa consommation de laits. Lait de vache, de chèvre, lait d’amande, de soja, de riz… Certains sont très bien pourvus en calcium, d’autres sont plus digestes, d’autres encore régulent le taux de cholestérol. Puiser le meilleur de chaque lait, en alternant lait animal et lait végétal au quotidien, permet de bénéficier du meilleur de ce que la nature peut apporter au corps.

Laisser un commentaire

*