Le secourisme : une démarche de civisme actif

Le secourisme : une démarche de civisme actif

En France comme dans d’autres pays, le secourisme revêt une dimension sociétale particulièrement importante. Cette démarche qui consiste à pratiquer les gestes de premier secours en attendant l’arrivée sur les lieux des secours s’inscrit en effet dans une démarche de civisme actif.

Le secourisme : 1er maillon de la chaîne de secours

Le secourisme représente le 1er maillon de la chaîne de secours. Il permet d’améliorer les chances de survie d’une victime, mais aussi de réduire les risques de séquelles.

Or en France, le nombre de personnes initiées aux gestes qui sauvent est estimé à 1,5 millions selon le CAS (Centre d’Analyse Stratégique) . Un chiffre en deçà de ceux relevés chez nos voisins européens, puisque 95% des Norvégiens et 80% des Autrichiens sont initiés aux gestes de premier secours.

Le secourisme citoyen : une démarche altruiste à la portée de tous

L’Attestation de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC 1) est la formation élémentaire qui enseigne les gestes que doit pratiquer un sauveteur seul, dépourvu de matériel de secourisme spécialisé.

Les situations d’accident sont abordées dans divers modules et via une initiation à la réduction des risques . Ces enseignements permettent par exemple au sauveteur de savoir comment positionner la victime sans collier cervical, en prenant soin de limiter les mouvements de rotation, d’extension ou de flexion du rachis cervical en attendant l’arrivée des secours.

Le secourisme dans une dimension plus professionnelle

Le secourisme est aussi pratiqué dans le cadre d’un métier. Il revêt alors une dimension plus technique pour répondre aux réalités des interventions quotidiennes et exceptionnelles.

La formation aux Premiers Secours en Equipe (PSE 1) permet par exemple d’agir seul ou en binôme, en maîtrisant les gestes de survie pratiqués avec du matériel (défibrillateur, accessoire aspirateur de mucosités électrique ou manuel, masque de bouche à bouche etc.).

Aujourd’hui en France, 12 500 secouristes sont titulaires du PSE (source : La Croix-Rouge).

Laisser un commentaire

*